Le plan Mebar II de la Wallonie

le mardi 13 Oct 2015

Depuis 1993, la Wallonie met à disposition des ménages les plus fragilisés une aide à l’installation d’un système de chauffage dans leur logement. Il s’agit du Plan Mebar II. En 22 ans, plus de 20.000 familles en ont bénéficié.

La prime s’élève à maximum 1.365 € (TVA comprise) pour les ménages dont les ressources financières sont inférieures ou égales au revenu d’intégration (pour information, 13.032 € par an) majoré de 20%, soit un total de 15.638,40 € par an.

Par le terme « ménage », il faut comprendre le couple, une personne isolée, des co-habitants, etc. logeant dans le même logement. Les ressources financières dont parle le décret sont l’ensemble des moyens dont dispose un ménage, à l’exception :

– des allocations familiales;
– des revenus immunisés dans le cadre d’un contrat de travail ALE;
– des revenus perçus dans le cadre du droit à l’intégration sociale;
– des pensions alimentaires versées en faveur des enfants;
– pour les personnes handicapées, du montant de l’allocation d’intégration ou de l’allocation d’aide aux personnes âgées (conformément à la loi du 27 février 1987 relative aux allocations aux handicapés)

Les locataires d’un logement social peuvent bénéficier de cette aide. Cependant, le seul investissement autorisé est le placement d’un poêle, à condition que le logement ne dispose pas d’un équipement de chauffage initial. Cela signifie que les dossiers introduits par des personnes privées de chauffage suite à une déficience de l’équipement existant ou suite à une coupure d’énergie ne sont pas recevables.

La demande doit impérativement être introduite par le CPAS de la commune où réside le ménage.

Une fois la demande complète, celle-ci est adressée à l’administration qui notifie sa décision dans les 21 jours ouvrables de la réception du dossier et en informe le Guichet de l’Energie. Ce dernier effectue une visite préalable et rend un avis sur les travaux à réaliser. Le Guichet de l’Energie se charge également de demander un devis à l’entreprise, de demander l’avis du propriétaire et transmet à nouveau le dossier à l’administration.

Commence alors la phase des travaux réalisés, par l’entrepreneur. Celui-ci a l’obligation de notifier la fin de son chantier et d’envoyer sa facture au Guichet de l’Energie qui la vérifie et l’envoie à l’administration pour son paiement.

Pour tous renseignements :

0800 11 901 (numéro vert)
energie.wallonie.be
– le CPAS de votre commune