N’éteignez pas votre chaudière à condensation

le lundi 19 Oct 2015

Certains logements situés à Eghezée ont récemment fait l’objet de travaux de modernisation énergétique, dans le cadre du plan PIVert, subsidié par la Wallonie. Ces travaux permettent d’augmenter le coefficient énergétique des maisons avec une double conséquence positive : moins de pollution et une facture énergétique revue à la baisse pour les ménages. Pour faire court, tout le monde est gagnant !

Entre autres travaux, ces logements ont reçu une toute nouvelle installation de chauffage avec une chaudière à condensation. Si vous êtes concernés, lisez attentivement cet article !

Une chaudière à condensation : c’est quoi ?

Les chaudières classiques (gaz ou mazout), rejettent de la fumée, composée essentiellement de CO2 et d’eau. Les gaz chauds éjectés par la cheminée sont perdus dans l’air. Une chaudière à condensation récupère l’eau chaude (sous forme de vapeur) et la condense pour la réintroduire dans le système de chauffe. Cette eau chaude gratuitement récupérée, c’est tout ce qu’il ne faut pas brûler en combustible payant… Lorsqu’elle devient trop froide, l’eau est alors évacuée (pour éviter qu’elle ne procure l’effet inverse de celui escompté).

Les chaudières à condensations installée à Eghezée sont sous la toiture. Elles fonctionnent sous ce principe de récupération des vapeurs « d’échappement » pour les transformer en eau chaude servant à maintenir à une certaine température l’eau du circuit (celle qui sert à réchauffer vos radiateurs, par exemple).

Un petit dessin valant mieux qu’un long discours, voici le principe simplifié d’une chaudière à condensation. Vous le constatez, il est ici question de récupérer une partie de la chaleur habituellement perdue dans la cheminée au lieu d’apporter une chaleur « neuve » (provenant de la combustion du gaz ou du mazout).

Chaudière à condensation

 

Laissez votre chaudière allumée en permanence durant l’hiver !

Il est important (pour ne pas dire capital) de laisser votre chaudière allumée en permanence durant l’hiver. Ce système de chauffage innovant demande en effet une mise sous tension afin de pouvoir évacuer les eaux froides résultant de la condensation. Afin d’éviter tout problème avec votre installation (et des frais qui pourraient vous être imputés en cas de mauvaise utilisation), il vous est demandé de ne pas éteindre votre chaudière durant les mois froids (généralement de début octobre à fin avril).

Si vous souhaitez de plus amples renseignements sur votre chaudière à condensation et/ou son utilisation quotidienne, n’hésitez pas à contacter notre service technique :

– au 081 / 73 07 22
– via notre formulaire de contact en ligne